Connu notamment pour The Host, Snowpiercer ou encore Okja, le réalisateur coréen incontournable Bong Joon-ho est de retour dans son dernier chef-d’œuvre : Parasite (기생충). Si vous ne l’avez pas encore vu, vous en avez forcément entendu parlé vu la réputation du réalisateur mais surtout car c’est le premier film coréen à avoir reçu la Palme d’or au Festival de Cannes. C’était un des films les plus appréciés de la compétition cette année.

L’histoire tourne autour d’une petite famille pauvre, dont les quatres membres sont tous au chômage. Un jour, Ki-woo, le fils, parvient à se faire engager comme professeur particulier dans une très riche famille. On assiste alors à un stratagème ingénieux de sa famille afin d’améliorer leur qualité de vie, quitte à remettre en cause la morale. Contrairement à ses films précédents, cette fois-ci, Bong Joon-ho laisse de côté le surnaturel pour une critique de la société coréenne à travers les yeux des laissés-pour-compte.

Song Kang-ho et Lee Sun-kyun, deux des acteurs fétiches du réalisateur sont présents pour nous délivrer comme toujours, une performance de qualité. Choi Woo-Sik, qui avait aussi joué dans Okja, tient également le rôle de Ki-Woo dans Parasite. On retrouve aussi Cho Yeo-gyo ou encore Park So-dam.

Parasite est actuellement au cinéma et nous le recommandons à toutes les personnes n’ayant pas peur de voir un peu de sang !