Episode 1/ Papa…et ses 9 frères et sœurs.

Salut toi qui est en train de me lire,

Papa a fêté ses 62 ans il y a quelques jours et se retrouve (enfin !) à la retraite après avoir travaillé dès l’âge de 10 ans. Je ne sais pas toi, mais je trouve que c’est un repos bien mérité ! Côté étude, il se rappelle vaguement de s’être initié au chinois à partir de ses 7 ans jusqu’à que cela devienne interdit au Cambodge 3 ans plus tard. Il étudia ensuite le khmer (j’ai récemment appris que cela se disait comme ça!) et travailla en parallèle dans un magasin de meubles que tenait sa famille. Tout s’arrêta le jour où les Khmers Rouges* débarquèrent à Phnom Penh en 1975 et forcèrent tous les habitants à quitter la capitale.

Comme tu peux le constater avec le titre, Papa est issu d’une grande fratrie : il a une petite sœur, un petit frère, deux grandes sœurs et sept grands frères. Papa ne connaîtra jamais l’une de ses grandes sœurs et l’un de ses grands-frères car tous deux perdirent la vie vers l’âge de 2 ans, respectivement à cause de la fièvre et de la varicelle.

Bien plus tard, mon oncle que j’appelle (en chinois) Tonton 3 et qui vivait dans la même allée que nous à Bondy, nous quitta à l’âge de 58 ans. Il laissa derrière lui, ma tante, mes deux cousins ainsi que ma cousine. La date exacte restera gravée à jamais dans ma mémoire car, non seulement c’était le premier décès que je vivais (j’avais 13 ans à ce moment-là), mais c’était également le jour de l’anniversaire de Papa.

Je garde un bon souvenir de mon oncle; je me rappelle qu’il s’asseyait souvent sur sa terrasse pour fumer une cigarette et qu’il téléphonait régulièrement à mon père pour papoter de tout et de rien. Je me souviens également d’un jour où lui, Papa et moi, étions posés dans la cuisine. J’avais avalé une boisson de travers, ce qui avait provoqué un fou rire (uniquement chez moi !) alors qu’eux, me regardèrent d’un air incompris puis continuèrent leur conversation comme si de rien n’était.

Il y a deux ans, en mai 2019, Papa perdit malheureusement un autre frère : l’aîné, le pilier de la famille. Celui que j’appelais Tonton 2, adorait voyager, manger, bavarder. C’était LA personne à contacter pour savoir ce qu’il se passait au sein de chaque famille ! C’était un bon vivant, il aimait la vie et par-dessus tout, sa grande famille. Papa m’a toujours rappelé une chose à propos de lui : sans Tonton 2, aucun de mes oncles et tantes n’aurait pu poser le pied sur le sol français et ainsi aspirer à une meilleure vie.

*Les Khmers rouges (surnom d’un mouvement politique dont le dirigeant principal a été Saloth Sâr, plus connu sous le nom de Pol Pot) mettent en place à partir de 1975, une dictature d’une extrême violence chargée, dans un cadre autarcique, de créer une société communiste sans classes, ethniquement pure, purgée de l’influence capitaliste et coloniale occidentale ainsi que de la religion. Le nouveau régime décrète l’évacuation de toutes les villes du pays, contraignant les populations citadines à travailler dans les campagnes, dans des conditions relevant de l’esclavage.

Le régime khmer rouge s’est rendu coupable de nombreux crimes de masse (tortures, massacres, meurtres…) , en particulier de l’assassinat de plusieurs centaines de milliers de Cambodgiens. Le Programme d’étude sur le génocide cambodgien de l’université Yale évalue le nombre de victimes à environ 1,7 million, soit plus de 20 % de la population de l’époque. Wikipédia.

La suite au prochain épisode…

Prends soin de toi !